Constat :

Après plus de deux ans d’expérience de mise en place du parcours d’accueil, et au vu de la vulnérabilité du public, il était ressorti de manière évidente qu’un tel module était nécessaire afin d’aider les personnes à identifier les ressources dont ils ont besoin et à les mobiliser efficacement.

Objectifs :

Le module de confiance en soi a pour objectif de permettre aux participants de prendre un temps de réflexion pour eux, de réfléchir à leur parcours, leurs rêves, leurs choix et actions faites par le passé et de se projeter dans le futur. En partant du principe que la confiance en soi est une compétence qui se travaille, le module vise à renforcer cette compétence en partant du parcours de vie de la personne et des ressources dont elle dispose (en Belgique et au pays d’origine). Ce module permet ainsi à ses participants de pouvoir se mettre en action et de les encourager à concrétiser les projets qu’ils ont en tête.

Le module a été pensé comme une étape nécessaire au sein du projet CAMIM, permettant à ses participants de se mettre en action avec une idée plus affinée de leurs projets et de leurs ressources disponibles pour y parvenir. Cela contribue également à ce que les primo-arrivants puissent s’investir durablement dans le projet CAMIM et qu’ils puissent être redirigés vers les Projets de Parcours de Vie existants répondant à leurs besoins (Maison d’Immersion ; Cellule de benévolat).

 Parties prenantes :

  • Equipe CAMIM: Laura Diop, gestionnaire du projet CAMIM, en charge du suivi final du module; Christophe, formateur à VIA en charge de la cohérence du manuel de formation, de la co-animation du module et de la formation au module des formateurs; Chloé Angé (GERME-ULB), en charge de la documentation/vulgarisation des aspects théoriques, de la prise de notes, de la co-animation et de l’explication du cadre de co-recherche aux participants.
  • Consultant externe : En charge du travail de prospection, de la rencontre avec des acteurs ayant de l’expertise en la matière et de la rédaction du manuel de formation.
  • Public primo-arrivant ayant déjà suivi la formation “Vivre en Belgique” (Droits & Devoirs) organisée dans le premier volet du parcours d’accueil. Les primo-arrivants qui suivent le module de confiance en soi participent à l’évaluation finale permettant ainsi d’améliorer le module en fonction de leurs besoins.

 Ou en sommes-nous actuellement ?

Plusieurs modules comptant 6 matinées de formation ont été organisés en français en 2019 (également un module en arabe). Sur base des évaluations réalisées avec l’ensemble des participants, de nouveaux modules ont été planifiés jusque juin 2020.

Témoignages de participants au module de confiance en soi :

« Ma direction dans la vie est plus claire maintenant. La ligne de la vie et le blason, raconter les histoires ça m’aide à réfléchir »

« Je repars avec une grande valise pleine de belles choses, mes points forts que j’avais oubliés, et je me dis que je suis vraiment une femme très très forte »

“Ce sont des moments précieux de réflexion qu’on doit toujours faire et qu’on oublie de faire. Ça nous aide à renforcer notre confiance en soi et à réfléchir à beaucoup de choses, sur le passé et le futur.”

«  Avant, j’avais ça dans mon ventre, là je l’ai sorti. Ça m’a fait du bien. Il n’y a pas d’autre endroit où tu peux expliquer ta vie.”

« D’habitude c’est toujours les autres qui me donnent des idées et des informations, cette fois-ci c’est moi qui le donne. Et ça me donne une fierté d’être participante à une recherche. »

« Le Module de Confiance en Soi m’a ouvert la porte pour me connecter avec les autres (les voisins, les amis,…) »

«  Après les discussions, je me dis que je vais refaire des activités dans le cadre professionnel l’année prochaine. Je vais réessayer »

« Je vais chercher à apprendre des langues. Cette formation était bonne pour moi, on a entendu beaucoup d’histoires. On a envie de continuer encore. »