« Un pont entre le parcours d’accueil et les opportunités de la société, qui permet un ancrage durable »

Le résultat majeur de la recherche met en évidence le fait qu’il y a un vrai besoin d’espaces de reconnaissance et de gratification, en marge du parcours d’accueil, pour assurer une inclusion durable des personnes primo-arrivantes en Belgique et pour favoriser la cohésion sociale.

Cette partie consacrée aux résultats de la recherche est en cours de rédaction et sera publiée prochainement. En attentant cette publication, les résultats de recherche préliminaires sont accessibles au sein d’un article diffusé dans la revue Démocratie.